mercredi 3 mars 2010

La jalousie du ver de terre.


L'autre jour que je feuilletais un journal quelconque (probablement le Télérama de la semaine), je suis tombée sur un article qui s'interrogeait sur la haine que peut attirer sur lui le couple Brad Pitt - Angelina Jolie. Pourquoi veut-on absolument en faire un faux couple bidon, motivé par le besoin de faire parler d'eux et relancer leur carrière (qui en fait n'a pas vraiment besoin de ça, merci bien) ? Pourquoi s'obstine-t-on à faire de la brave Jennifer Aniston une ex bafouée et avide de vengeance (alors que tout semble montrer qu'elle s'est bien consolée, merci bien également) ?

Le journaliste expliquait qu'il faut probablement y lire le reflet des fantasmes des lecteurs de journaux pipole, à savoir les ménagères de la quarantaine passée : quand vous vous êtes fait larguer par votre mari pour une jeunette plus belle, plus intelligente et si ça se trouve moins emmerdante, ça vous fait votre petite catharsis, de savoir que ça arrive aussi chez les stars. Projection, identification, tout ça. Cela vous libère, de pouvoir conspuer avec le choeur des femmes bafouées.

Si vous avez les oreilles qui traînent dans le métro, ou les yeux qui traînent sur le web, vous entendrez régulièrement conspuer de même les stars, Nicole Kidman "toute refaite, sans expression tellement elle est botoxée", ladite Angelina Jolie "anorexique", "aux lèvres siliconées", j'en passe et des meilleurs. Il est souvent plaisant, déjà, de regarder d'où vient la critique : souvent une femme entre deux âges dont manifestement la nature n'a pas choisi de faire un top model.
Réprimez l'envie qui vous démange de lui faire remarquer que c'est pas le botox qui rend le front de Nicole Kidman lisse et peu expressif : toute magnifique qu'est cette femme, elle n'a jamais eu le visage expressif. De même, si vous vous attardez (comme moi) dans la presse people, vous saurez que oui, Angelina Jolie a toujours eu de grosses lèvres, même à huit ans, âge où il est rare de se faire des prothèses en silicone. Et qu'en outre, non, elle n'est pas anorexique (merci bien). L'anorexie, ce n'est pas être mince, non, pas tout à fait.

Il y a eu le ver de terre amoureux d'une étoile, maintenant il y a les vers de terre jaloux des étoiles.

Le monde est méchant. Même si vous pensez bien que je le déplore, Angelina Jolie est bien plus belle que moi. C'est la vie. D'ailleurs, elle est devenue actrice et pas moi, c'est peut-être un signe, hein ? Pour autant, faut-il attribuer leur beauté à une simple affaire de chirurgie ? Faut-il pour autant cracher sur leur image parce que oui, tout le monde n'est pas égal devant la beauté du monde ?

Aujourd'hui, au nom d'une prétendue égalité devenue égalitarisme, il faut conspuer le beau. Tout ce qui est beau est laid, et vice-versa. On en arrive à lire ou à entendre parler de la beauté de Beth Ditto (l'infâme larve blanche obèse - et pourtant chouette chanteuse, hein) et de ses affreux acolytes boutonneux du groupe Gossip. On vous fait croire que le centre Beaubourg, c'est beau. Que le Quai Branly, ça vaut carrément Vaux le Vicomte. Qu'il est possible de faire d'une serpillère à trous un splendide gilet "de créateur".

Tout est dans tout, et vice-versa. Evidemment, dans ces conditions un couple heureux, qui croît et multiplie, beau, riche et célèbre, ça ne plaît pas beaucoup. Au lieu de s'en prendre à soi pour sa propre merditude, on préfère s'en prendre aux autres. C'est tellement plus facile comme ça.

4 commentaires:

  1. N'empêche qu'Angelina elle est vraiment très maigre :D
    Et les top models alors?
    En tout cas, moi, j'assume ma propre merditude (du moins je crois), et la félicité conjugale (ou pas) de Brad et Angelina, Katie et Tom ou je ne sais qui, je m'en tamponne le coquillard. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Gas :

    merci :)


    > M* :

    moi aussi en fait je m'en tamponne :)
    sinon, oui, Angelina n'est pas des plus rembourrées. On est d'accord...

    RépondreSupprimer
  3. je viens de tomber (enfin, façon de parler hein!^^) sur ton blog et je suis entièrement d'accord pour ce que tu dis sur Angelina Jolie et Brad Pitt (je suis une inconditionnelle qui aime croire que tout est beau et tout est rose (tout en aimant le dark side - je me rends compte que c'est assez bizarre ce que je dis mais soit, passons)
    Mais quand tu parles de la chirurgie, je sens mon côté rebel qui parle. Tu dis que ceux qui disent du mal de Nicole Kidman et son expressivité sont souvent des gens jaloux. Moi perso, je suis normale de physique. Et je trouvais Nicole Kidman super méga belle. Et un jour, je l'ai vu avec des lèvres gonflées. Et là je me suis dit "pourquoi, pourquoi, pourquoi???" Elle était parfaite avant et maintenant... sniff.
    Je me moque que les célébrités fassent de la chirurgie esthétique dans l'absolu, notamment s'ils veulent se rajeunir un peu, car leur image fait parti de leur métier (ah ça me fait penser, que y a des acteurs moches! C'est sûr qu'être beau facilite la tâche, mais y en a qui ont réussi sans être beau, et c'est là qu'intervient le talent^^) mais bien souvent, ça gâche tout (regarde Stallone - lui fait parti des moches qui ont réussi sans forcément de talent^^ tout est possible; feu Patrick Swayze; Sophia Loren (elle ressemble à un trans maintenant...)
    Bref, sache que je ne fais pas la mauvaise langue, mais leur métier est aussi de donner des émotions, et pour cela il faut qu'ils soient capables d'utiliser leur visage... il faut qu'on voit les rides se creuser lorsqu'ils réfléchissent, le coin des yeux plisser lorsqu'ils sourient ou rient...
    Voilà voilà... (mais sinon, c'est vrai que beaucoup font ça par jalousie, you're right. MAis pas que. C'est juste ce que je voulais dire en fait.^^ Bye!

    RépondreSupprimer

Soyez gentils, faites l'effort de signer votre message - ne serait-ce que dans le corps d'icelui, si vous ne voulez pas remplir les champs destinés à cet effet - c'est tellement plus agréable pour ceux qui les lisent...